Les Dangers de la Maison

Comme pour les enfants, il existe des dangers pour nos compagnons à 4 pattes au sein de nos foyers, en voici quelques uns à connaître.

 Les fenêtres en oscillo battant et les balcons

Le chat peut rester coincé, incapable de s’en sortir tout seul, il risque alors l’étouffement ou des lésions internes parfois mortelles, surtout si il se débat. Malheureusement, les fenêtres basculantes ont déjà coûté la vie à de nombreux chats. En présence de ces compagnons, veillez à ne jamais faire pivoter la fenêtre ou à la doter d’un dispositif, une grille triangulaire de protection disponible dans les commerces spécialisés.

Les balcons doivent êtres sécurisés par un filet bien tendu car les chats, tout empressés à chasser chercheront à attraper des proies au risque de perdre l'équilibre. Contrairement à une opinion répandue, les chats peuvent subir de graves blessures lorsqu'ils tombent.

Les fenêtres et les balcons sont la 1ère cause de mortalité chez les chats domestiques.

   Plaques électriques, casseroles 

Nombre de chats se sont déjà brûlés les pattes sur une plaque électrique enclenchée. Pour des raisons de sécurité, ces pattes de velours n’ont donc rien à faire près de la cuisinière pendant la cuisson.

   Machine à laver et sèche-linge 

Laisser la machine à laver à moitié pleine et la porte ouverte est une invitation pratiquement irrésistible pour les chats: ils se blottissent dans la montagne de linge accueillante. Veillez à toujours bien contrôler le tambour avant de lancer votre machine. Il en va de même pour le sèche-linge.

  

   Pelottes de laine, cordons, ficelles, petits objets 

Les liens de sacs poubelles ou élastiques à cheveux peuvent être avalés par les chats et causer des occlusions intestinales. Fil, laine et ficelle fine sont des jouets appréciés des chats. Ils peuvent donc êtres utilisés le temps d’un jeu mais il vaut mieux les ranger. Quant aux objets plus petits (trombones, déchets de gommes, épingles, etc.), ils sont à proscrire sciemment en présence de chats.

 

   Médicaments / Empoisonnement

Pensez à bien ranger vos médicaments dans une armoire à pharmacie fermée. Si votre chat lèche ou avale malencontreusement un médicament, pensez à amener l’emballage au vétérinaire afin qu’il détermine une éventuelle toxicité. Par exemple, l’aspirine est fatale aux chats, même à faible dose.

De même, veillez à laisser vos produits ménagers ou toxiques dans un endroit hors de portée de votre chat car de part sa curiosité naturelle, il peut être amené à en ingérer ce qui peut lui être fatal (notamment l’antigel dont les chats raffolent)

 

   Piscines et étangs

Même si les chats n’aiment pas l’eau et n’y vont pas de leur plein gré, il leur arrive de tomber dans des étangs et piscines non sécurisés. Parois lisses ou rives abruptes sont des pièges mortels, car les malheureux ne peuvent plus s’en sortir. Ils nagent jusqu’à épuisement avant de se noyer. Donc, rives planes ou rampes s’imposent respectivement pour étangs et piscines; une rampe atteignant l’eau permettra à nos félins de se sauver de ce mauvais pas.

   Les Plantes et Fleurs

Que vous viviez avec votre félin en appartement ou en maison, les plantes vertes intérieures ou extérieures doivent être choisies avec minutie. De nombreuses plantes, fleurs et arbustes sont très dangereux pour les chats.

Leurs feuilles, leurs tiges, leurs fleurs ou leurs racines contiennent des substances plus ou moins novices pour votre compagnon.

Par exemple, il existe 40 plantes d’appartement pouvant entraîner divers troubles plus ou moins graves chez le chat s’il il s’aventure à les lécher ou à les mordiller. Si les symptômes fulgurants pouvant mettre en péril votre chat sont plutôt rares, la majorité des matous tentant l’expérience se retrouvent avec des tremblements, des signes nerveux, voire des gastro-entérites créant des vomissements et des diarrhées parfois hémorragiques.

Même chose pour les produits d’entretien spécial plantes vertes. Ils sont susceptibles de s’avérer dangereux en cas d’absorption. Il convient donc de prendre des précautions et de connaître des six plantes les plus dangereuses pour les chats.

 

LE GUI

Bientôt Noël … vous pensiez mettre des branches de gui dans la maison ? Cette idée est à bannir ! Très toxique, le gui produit une grave irritation du système digestif, une chute du rythme cardiaque et de la température, des troubles respiratoires, une perte d’équilibre, une soif excessive et peut plonger votre chat dans le coma et lui être fatal

 

 

L’HORTENSIA

Cet arbrisseau à jolies fleurs est un faux ami. Ennemi juré des chats, il contient une toxine semblable au cyanure, un poison à action très rapide qui peut compromettre le pronostic vital de votre animal.

 

 

LE LAURIER ROSE

Une quantité minime de cet arbuste suffit pour causer la mort d’un chat. Toutes ses parties sont toxiques. Le goût des feuilles est assez amer pour dissuader le chat d’en ingérer, cependant une fois sèches, elles perdent leur aigre saveur mais conservent leur dangerosité. Méfiance donc à l’automne !

 

LE LYS

En général, toutes les liliacées sont a éviter car elles causent une défaillance rénale et la mort chez les chats

 

LE RHODODENDRON

Ses feuilles sont dangereuses et peuvent causer des troubles cardiaques, des convulsions et aller même jusqu’au coma et le décès. A proscrire donc de votre jardin !

 

LE MUGUET

Deux feuilles suffisent pour tuer votre chat.

 

Attention, cette liste n’est pas exhaustive. Le ficus, l’azalée, le lierre, le chrysanthème, le cyclamen, les cactus, le houx, l’étoile de Noël font aussi partie de la végétation à éviter. Afin de prendre toutes les précautions nécessaires, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire avant toute nouvelle acquisition végétale.

Les plantes dangereuses

©2014 - ERA Association Strasbourg - TOUS DROITS RESERVES - Mentions légales

Association inscrite au registre des associations du tribunal d'instance de Strasbourg,

Volume 92, Folio 324.

n° SIRET : 808 946 883 00010

  • Facebook Social Icon

Suivez nous sur Facebook

  • c-youtube

You Tube